Astuces déco

11 incontournables VINTAGE

Vous commencez à bien connaître mon style de déco, et vous avez compris que nous sommes des passionnés de vintage ! Alors je me suis dit que je pourrais partager avec vous mes incontournables en la matière.
Il faut savoir que si vous décidez d’acheter des pièces vintage, il y a peu de chance pour qu’elles perdent de leur valeur. Car pour les meubles vintage signés, il y a une cote du design. 
Je possède 2 livres sur le sujet, le premier que j’ai acheté est l’édition 2010 qui est très complet et intéressant. Et le petit dernier est l’édition de 2019, plus succincte mais très pratique ! Très utile pour connaître la valeur avant d’acheter auprès d’un brocanteur ou sur les petites annonces en ligne spécialisées.

Nous allons souvent dans les déballages spécialisés comme les puces du design ou chez les brocanteurs à Bruxelles. Ici dans le Nord, nous avons un spécialiste du meuble vintage : Hods design
Auprès de ces spécialistes, normalement vous achetez des pièces d’époque, signées. En général, la signature se trouve en dessous et elle est bien visible. Si vous avez un doute, demandez au vendeur, car parfois les pièces ne sont pas signées en fonction des époques et/ou des rééditions.
La première chose que nous avons achetée pour le bureau sont les étagères Tomado (ancienne marque Hollandaise de 1950). Elles sont hyper pratiques car vous pouvez les composer à votre rythme et selon vos besoins. Elles sont en métal et existent dans beaucoup de couleurs désuètes.

Il y a aussi les petites chaises d’école pour enfant qui sont très tendance. Vous pouvez les trouver très facilement en vide grenier. Je fais collection (oui je sais ENCORE une collection) alors il y en a pas mal qui trainent dans notre maison, parfois en assise d’appoint dans le salon ou en chevet dans la chambre.

L’année dernière, je me suis offert au vide grenier d’une Parisienne le rangement mural Uten-Silo (1969) de Dorothée Becker. Il existe en blanc, noir, rouge, jaune, vert et brunIl est aussi réédité par Vitra et vous pouvez le trouver chez Smallable par exemple.

La pièce qui est devenue un grand classique vintage, c’est la fameuse chaise DSW de Charles et Ray Eames. Les authentiques (1950) dont la coque est en fibre de verre, sont très faciles à trouver chez les spécialistes, elles ont des couleurs très « mid century ». Vitra a continué à les éditer en plastique, dont voici encore un exemple ici aussi chez Smallable. Faites attention, il existe beaucoup de contrefaçons sur le marché, et dans certains pays la vente de ces articles est interdite. Dans notre bureau, nous avons chacun la nôtre, ivoire pour Pierrot et jaune « qui pète » pour moi !

En parlant de Charles & Ray Eames, il y a le plus confortable siège en bois : le LCW (1945). A la maison, on se dispute la place !!! Les sièges de cette époque sont très difficiles à trouver et surtout ils coûtent un bras. Je conseille vivement la réédition en vente chez Voltex

SOURCE : pinterest

Le petit meuble facile à poser n’importe où, et hyper pratique car il existe de différentes couleurs avec 1 à 4 étages c’est le componibili de kartell (1976). Moi je ne les jamais vu en vintage à part au Plasticarium à Bruxelles. Je trouve sa forme tellement seventies ! Ici la réédition en vente chez Made in Design.

Quand nous avons visité le Cabanon de Le Corbusier, nous avons découvert le tabouret LC14(1952) qu’il avait spécialement créé pour rentrer dans son 15m2. Il peut servir de tabouret ou tout simplement de marche pied. Heureusement Cassina a décidé de le rééditer depuis 2010. C’est une super idée de cadeau « groupé »

SOURCE : Pinterest

Le lampadaire Panthella (1970) Verner Panton pour Louis Poulsen existe aussi en lampe à poser. Elle diffuse une lumière apaisante. Elle est assez facile à trouver en vintage sur les sites comme Selency et si vous n’avez pas la patience de chercher, elle est toujours éditée et en vente aussi chez Made in Design.

Pour rester dans les luminaires, alors je sais c’est très spécial mais moi j’adore la Pipistrello(1965). Elle existe en plusieurs teintes et dimensions différentes : grande réglable en hauteur entre 66 et 86cm, moyenne réglable entre H50-62cm et la petite qui reste fixe à 35cm (la petite nouvelle n’existe pas en vintage) . Et franchement toute neuve elle est chouette.

Cette chaise, vous allez me dire « je suis sûre que ce n’est pas confortable ». Eh bien détrompez-vous ! Avec sa structure en maille de fil d’acier cintré, c’est un vrai bonheur de s’asseoir dessus (avec la galette quand même). Il s’agit de la chaise Bertoïa (1952), éditée par Knoll depuis sa naissance jusqu’à aujourd’hui. Elle existe aussi en différentes versions, noire, blanche ou chromée, vintage ou neuve. Moi je rêve d’avoir la blanche pour enfant. Attention, là aussi il existe pas mal de contrefaçons.

Source : Chez Adeline

Il y aussi le meuble modulable USM, je vous invite à relire cet article à son sujet !

SOURCE : design-bestseller chez Eva Lumikello (j’adore sa maison sur instagram)

A lundi ^-^

24 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *