La maison au cœur de Lille

salon-poetique

Au fond d’une petite impasse, il y a un porche et lorsque mon amie Gaëlle a mis sa clé dans la serrure je savais que j’allais passer un moment comme je les aime dans une belle maison.
etagere-monoprix

Gaëlle est rédactrice de métier et elle a un péché mignon : la poterie, qu’elle pratique depuis 8 ans à l’atelier du potier à Septentrion. Vous vous doutez bien qu’en 8 ans elle a fait d’énormes progrès ! Et c’est tout naturellement que ses pièces trouvent leur place dans sa charmante maisonnette. (comme dans cette petite étagère Monoprix)
ours-raki

Nous avons mangé dans la cuisine, en discutant je ne pouvais pas m’empêcher de regarder partout… Je n’étais pas dans une cuisine mais dans une galerie d’art !!!

cuisine

collection-ceramique

pot-cactus
Elle se plaint que sa maison manque de lumière, mais sait-elle qu’elle en a fait un atout ? Que sa déco poétique participe au calme et à la sérénité de son intérieur. Que les couleurs qu’elle a choisi de ne pas mettre jusqu’au plafond rendent la pièce douce et lumineuse ?

etagere-photo

Elle s’excuse du désordre, mais moi je m’en fiche car je suis attirée par les lithos au mur et les meubles chinés.

secrétaire-vintage

Lever les yeux au plafond et découvrir encore ses céramiques <3

Et puis pousser une autre porte, la porte du salon où Fissa est en train de jouer et de se rendre intéressante !
Et ce salon… ça fait plus de 15 ans que je le connais, les murs n’ont pas changé de couleur. Les étagères sont toujours autour de la cheminée, la patine du parquet continue son travail. Gaëlle n’est pas du genre à se laisser influencer par les tendances, elle fonctionne au coup de cœur. Sa maison ressemble à une maison de vacances faites de meubles chinés sans chichi mais avec beaucoup de style.

 


Vous l’avez compris, mon amie aime chiner, bricoler et transformer… Dans sa chambre elle a transformé une ancienne toise en lampadaire.
Et elle a chiné une toile aux jolies couleurs.
Elle me montre un porte-manteaux, elle me dit qu’elle a acheté une étagère pour photos de chez Ikea, mais qu’elle l’a montée à l’envers pour y mettre des petites patères. (J’adore)

Ce midi là, Gaëlle m’avait reçue avec son mari Gauthier et ses 2 filles Lou et Pia. Ne serait-ce qu’un instant j’avais oublié que j’étais au cœur de Lille.